Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nouara Algérie.com

ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT EN ALGERIE

Algérie : un patrimoine forestier diversifié

Malgré des contraintes naturelles dont les précipitations irrégulières, les sols fragiles et un grand écart de température entre les saisons, l'Algérie possède des formations forestières diversifiées d'une région à une autre.

Ces formations forestières sont constituées de 35% de forêts (1.440.822 ha), de 17% de maquis arboré (706.363 ha), 41% de maquis (1.706.727 ha).

L'essentiel du patrimoine forestier du nord algérien se compose de 79,5% Pin d'Alep, de 24% Chêne Liège, de 3% Chêne Zen et de 2,3% Cèdre de l'Atlas.

Les régions du sud du pays renferme de leur côté des formations forestières spécifique aux régions désertique comme les savanes à Acacia radiana d'une superficie évaluée à 1.830.240 ha.

Selon les chiffres de la Direction générale des forêts (DGF), 1.852.748 hectares ont été reboisés durant la période de 1962 à 2013.

Dans le cadre du Plan national de reboisement (PNR) élaboré en 1999, le reboisement a touché 658.640 ha de toutes plantations confondues dont 431.200 ha en essences forestières et 227.51 ha en fruitier.

La DGF s'est dotée en outre d'un plan d'action structuré autour de quatre grands axes stratégiques à savoir: la lutte contre la désertification, avec en prime, la réhabilitation du Barrage vert sur une superficie d'environ 3 millions d'ha, le traitement des bassins versants de barrages, la gestion durable par la réhabilitation et la reconstitution du patrimoine forestier ainsi que la conservation des écosystèmes naturels.

(APS)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article