Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nouara Algérie.com

ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT EN ALGERIE

LE MINISTRE DES RESSOURCES EN EAU L’A ANNONCÉ A BEJAÏA- Toudja : la source millénaire sera protégée

              Par OUBIRA L

le 20-02-2018 12:00

Autre décision annoncée : celle d’accompagner l’APC dans le transfert de la gestion des eaux de la source de Toudja vers l’Algérienne des eaux.

Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a effectué une visite de travail et d’inspection de deux jours, hier et avant-hier, dans la wilaya de Béjaïa. Dans la commune de Toudja, le ministre a eu à visiter la source d’eau millénaire de la région ainsi que son Musée de l’eau, de même qu’il a eu à s’enquérir de l’étude sur l’alimentation en eau potable dans cette commune qui, paradoxalement, connaît des problèmes d’approvisionnement en eau alors que la source de Toudja est connue dans tout le pays, voire à l’étranger.


Sur les lieux, M. Necib a annoncé sa décision de prendre en charge la source millénaire de Toudja, qui, selon lui, nécessite une protection. Autre décision annoncée : celle d’accompagner l’APC dans le transfert de la gestion des eaux de la source de Toudja vers l’Algérienne des eaux (ADE). Il y a lieu de rappeler que son prédécesseur avait déjà intégré le Musée de l’eau de Toudja au sein de l’Agence nationale de gestion intégrée des ressources en eau (Agire). Selon le ministre, 41 communes de la wilaya de Béjaïa ont bénéficié d’un projet d’amélioration de l’alimentation en eau potable. 24 communes, soit 479 villages, toujours selon le ministre, passeront à une alimentation en eau au quotidien avant le Ramadhan prochain. Une enveloppe budgétaire de 80 milliards de centimes a été mobilisée pour ce projet.


Sur ces 24 communes, 17 seront alimentées par le transfert depuis le barrage de Tichy Haf, dont les travaux de raccordement sont en voie d’achèvement. La commune de Draâ El-Gaïd, à l’extrême-est de la wilaya, est concernée par le transfert d’Ighil-Amda et les six communes restantes, des actions d’amélioration sont engagées, annonce-t-on. Des actions qui portent, selon le ministre, par la mise à niveau des réseaux et des installations hydrauliques. Lesquelles sont prises en charge dans les différents programmes de développement. S’agissant de la gestion de l’eau, seules 16 communes sont actuellement sous la coupe de l’Algérienne des eaux.


Dans le reste des communes, la gestion est à la charge des APC. On explique que l’ADE compte intégrer, progressivement à sa gestion durant l’année en cours, 11 autres communes. Il y a lieu de rappeler que le ministre a entamé son périple, avant-hier, par l’inauguration de la première station de pompage alimentant Amalou depuis le barrage de Tichy Haf et la station principale de Chemini et de Souk-Oufella avant d’inspecter la station d’épuration de Sidi-Aïch. Et au deuxième jour de sa visite dans la région, hier, le ministre des Ressources en eau a procédé à la mise en service de la station principale de Bouyouchen, qui alimentera quelque dix-sept villages de la commune de Barbacha (18 000 habitants) à partir du transfert du barrage de Tichy Haf.


Les villages seront alimentés en eau potable 20 heures sur 24 d’ici au mois d’octobre prochain. Le ministre a insisté sur le respect des délais du projet dont le taux d’avancement des travaux est estimé à 72%. Il a, en outre, procédé, toujours dans la même localité, à l’ouverture de la vanne de distribution du réservoir d’Aguemoune pour l’alimentation en eau potable du chef-lieu communal de Barbacha.


L. OUBIRA

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article