Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nouara Algérie.com

ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT EN ALGERIE (Une revue de web de plus de 4500 articles )

CHLEF: 1200h de forêts perdues à cause du feu

#ENVIRONNEMENT#ALGERIE

Si ces grands feux que les éléments de la Protection civile de la wilaya de Chlef ont pu maîtriser tant bien que mal n’ont, fort heureusement, pas fait de victimes, ils restent en revanche à l’origine de l’anéantissement total de différentes sortes d’arbres forestiers. Selon des sources de la direction de la Protection civile de la wilaya, 1 240 ha de forêt ont été entièrement ravagés par des incendies depuis le début du mois de juin. 

“Nous avons enregistré un total de 93 feux à travers l’ensemble du patrimoine forestier que compte la wilaya. Ce sont surtout les forêts du Nord par rapport au chef-lieu de la wilaya qui ont été le plus ciblées par ces incendies ravageurs”, indiquent nos sources. Celles-ci précisent dans le même contexte que les forêts en question sont situées notamment à Sidi Akacha, à Ténès, à Zeboudja, à El-Marsa et à Moussadek. Quant à la nature des arbres qui ont été anéantis par les feux, nos sources ajoutent qu’il s’agit particulièrement du pin d’Alep et de quelques autres espèces de plantation. 


“L’incendie le plus grave et pour lequel nous avions mobilisé l’ensemble de nos moyens humains et matériels afin de le combattre reste celui qui a ciblé la forêt de Bouhani, dans la commune de Sidi Akacha. C’est surtout par rapport à son relief sérieusement accidenté et difficile à atteindre que nous avions eu beaucoup de difficultés pour maîtriser l’incendie, car les feux qui s’y étaient déclarés étaient également favorisés par la chaleur et les vents marins qui ont sévi ces dernières semaines.

C’était aussi le cas pour la forêt de Sidi Merouane qui surplombe la ville de Ténès et celle d’El-Marsa où nos équipes qui étaient assistées par des interventions héliportées, outre plusieurs autres unités de la wilaya de Relizane, ont fait face à de gigantesques feux qui allaient se propager jusqu’à atteindre les quelques habitations rurales. La durée pour éteindre ces feux avait dépassé une semaine”, expliquent enfin les sources de la Protection civile, qui indiquent dans la foulée que l’extinction des feux de forêt, dont la responsabilité des pyromanes et des individus sans aucun scrupule est entièrement engagée, a duré plus de deux semaines. 

AHMED CHENAOUI

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article