Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nouara Algérie.com

ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT EN ALGERIE

L’Algérie va mettre fin à l’importation de locomotives fonctionnant au gasoil...

(Agence Ecofin) - L’Algérie va mettre fin à l’importation de locomotives fonctionnant au gasoil, ceci dans le cadre du plan quinquennal de transition énergétique. Le pays encourage désormais l’utilisation du gaz de pétrole liquéfié (GPL) et l’électrification du réseau, comme prescrit dans le sous-secteur routier.

L’Algérie va cesser toute acquisition de locomotives fonctionnant au gasoil. La décision a été ordonnée par le président de la République Abdelmadjid Tebboune, au cours du Conseil des ministres du dimanche 23 août 2020.

A l’inverse, il a prôné l’utilisation du GPL et l'électrification du réseau ferroviaire. Cette série de mesures s’inscrit dans le cadre du programme quinquennal de transition énergétique.

Pour le chef d'Etat algérien, cette transition participe « à la mise en place d’une politique d’efficacité énergétique stricte pour mettre fin au gaspillage et préserver en permanence les ressources énergétiques du pays, valoriser et renouveler les ressources d’hydrocarbure en vue de reconstituer les réserves déjà consommées ».

En mars, il avait déjà ordonné la conversion au « Sirghaz » des voitures du secteur public. Nom commercial du GPL carburant, le Sirghaz est un mélange de butane et de propane à des proportions normalisées, distribué en Algérie par Naftal depuis 1983. L’absence de plomb, de benzène et de soufre en fait un carburant très peu polluant et économique.

Pour le suivi de cette transition énergétique, l’Algérie va prochainement mettre sur pied un Haut conseil de l’énergie composé de compétences nationales locales et de celles établies à l’étranger.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article