Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nouara Algérie.com

ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT EN ALGERIE

BILAN DE 30 ANS D'IMMERSIONS DE RECIFS ARTIFICIELS SUR LA COTE AGATHOISE (MEDITERRANEE, FRANCE)

4500 m3 de récifs artificiels, comprenant 6 types de modules, ont été immergés dans la zone marine agathoise au cours de 4 phases d’immersion (1985, 1995 et 2009). Les immersions le long du littoral agathois ont pour vocation de protéger la bande côtière (3 milles nautiques) et de soutenir durablement la pêche professionnelle artisanale.


Plusieurs suivis scientifiques ont été initiés. En 1988, le premier suivi scientifique a permis de dresser un premier bilan de l’efficacité des récifs sur le plan halieutique. En 1996-1997, l’utilisation du scaphandre autonome dans les suivis a permis de décrire plus précisément la colonisation et l’ichtyofaune présentes sur les modules. En 2009, un état initial de la zone a été réalisé avant l’immersion. Le suivi de 2009 à 2014 a pour objectif de mieux comprendre l’évolution du site à la suite du dernier programme d’immersion.
Le bilan des suivis scientifiques, de 1989 à 2013, montre que la profondeur, le design et la zone d'immersion constituent les facteurs influençant la bonne « tenue à la mer » des modules.


Sur le plan biologique, la zone d’immersion est le principal facteur structurant la densité et la diversité sur les récifs artificiels, suivis de la saison, de la profondeur et enfin du type de module.


Ces éléments montrent la nécessité de considérer l’implantation des récifs artificiels dans une approche écosystémique et non uniquement liée à des zonages de pêche. Les usagers de la mer témoignent que les récifs artificiels sont des outils efficaces pour la gestion des zones côtières, mais ils restent réservés sur leur efficacité en termes de maintien de la ressource et de retombées économiques positives pour leur activité.
Mots clés : récifs artificiels; recensement visuel, pêche expérimentale, tenue à la mer, gestion de la pêche, usages récréatifs.

BILAN DE 30 ANS D’IMMERSIONS DE RECIFS ARTIFICIELS SUR LA COTE AGATHOISE (MEDITERRANEE, FRANCE)
Sylvain Blouet (1), Edouard Chéré (1), Renaud Dupuy de la Grandrive (1), Nicolas Dalias (2), Anne Tessier (2-3), Mathieu Foulquié (2), Philippe Lenfant (3).
(1) Ville d’Agde, Direction Gestion du milieu marin, Aire Marine Protégée de la côte agathoise, 34300, Agde, France
(2) SEANEO, 11 Rue Louis Esparre, 66100, Perpignan, France
(3) Université de Perpignan Via Domitia, Centre de Formation et de Recherche sur les Environnements Méditerranéens, UMR 5110 CNRS-UPVD-CEFREM, 52 Avenue Paul Alduy, 66860, Perpignan, France

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article