Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nouara Algérie.com

ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT EN ALGERIE (Une revue de web de plus de 4500 articles )

"Algérie - Perspectives de réalisation de 10 grands transferts d’eau à partir du Sud vers les Hauts plateaux" Par Aps

Dix (10) grands transferts d’eau à partir du Sud algérien vers les wilayas des Hauts plateaux sont prévus à la réalisation dans les 40 ans à venir au titre du plan national d’orientation du secteur des Ressources en eau, a annoncé, jeudi à Boumerdes, le ministre du secteur, Necib Hocine.

"Ces transferts d’eau à partir du Sud, dont les études ont été achevées, mettront fin définitivement, à leur concrétisation, à la rareté de la ressource hydrique caractérisant les régions des Hauts plateaux", a indiqué M. Necib, en marge d’une visite de travail dans la wilaya.

Interrogé, lors d’un point de presse, sur l’impact négatif qu’auraient les stations de dessalement des eaux de mer sur l’écosystème marin, le ministre a réfuté cette allégation, en assurant que "le rejet du sel dans la mer provenant du traitement de l’eau par ces stations n’a aucune incidence sur le milieu marin".

M. Necib a indiqué, à cet égard, qu’une démarche est en cours en vue de souscrire un partenariat avec des entreprises qualifiées en vue de l’exploitation du sel rejeté par ces stations de dessalement des eaux de mer.

Pour ce qui est de l’alimentation en eau potable dans la wilaya de Boumerdes, il a fait état de la mobilisation d’une enveloppe de 2,4 milliards de DA pour l’approvisionnement en eau de 150 villages relevant des communes de Bordj Menaiel, Naciria, Timzrit, Chabet El Ameur et Issers. Les travaux de ces projets seront lancés en mai prochain, selon le ministre, qui a insisté sur l’impératif de l’amélioration de la gestion de l’eau, en vue de permettre une distribution régulière et équitable de cette denrée vitale.

Evoquant les fuites d’eau à l’échelle nationale, le ministre a fait savoir que ce phénomène préjudiciable a été pris en charge, en vue de la rénovation et de l’extension d’une moyenne de 3000 km de conduites d’AEP/an.

Cependant, l’aplanissement "définitif" de ce problème de fuites d’eau nécessite, a souligné le ministre, de doubler les efforts en la matière, en procédant à la réfection de 6000 km de conduites d’AEP/an, au titre du prochain quinquennat.

A Khemis El Khechna, M. Necib a procédé à la mise en exploitation d’un réservoir de 5000 m3 et d’un autre de 1000m3, et ce avant de se rendre à Boudouaou où une station de pompage a été mise en service.

A Issers, le ministre a procédé à la mise en exploitation du réseau d’AEP de la commune de Chabet El Ameur, à partir du transfert d’eau du barrage de Taksebt (Tizi-Ouzou).

Cette visite a donné lieu également à la mise en service de deux réservoirs d’eau de 5000 m3 chacun au profit de la commune de Chabet El Ameur et de Bordj Menaiel.

Algérie Presse Service

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Merci pour cet excellent article et bonne continuation signé Mr. Bouhedli Mohamed Nassim
Répondre
T
Merci pour l'APS et l'auteur de cet article qui figure dans la Revue de web Nouara...Merci à vous pour votre visite ainsi que d'avoir pris le temps de laisser un commentaire...<br /> Karim Tedjani
B
<br /> Excellent article merci et bonne continuation<br />
Répondre