Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nouara Algérie.com

ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT EN ALGERIE (Une revue de web de plus de 4500 articles )

COLLO- La plage de la Baie des jeunes filles agressée par les eaux usées

Logo Liberté Algérie

Par : Abderrahmane BOUKARINE

Oued Essial continue d’agresser l’une des plus belles plages d’Algérie sans qu’on s’inquiète outre mesure.

Ce canal  qui traverse plusieurs cités urbaines de la ville de Collo est  censé collecter seulement  les eaux pluviales pour les déverser au niveau de cette plage. Hélas, il est devenu un réceptacle d’ordures y compris les déchets des matériaux de construction, les troncs d’arbres, les bouteilles en plastique et même les cadavres d’animaux. Pis encore, en l’absence d’un réseau fiable d’assainissement  cet oued non couvert  s’est transformé en un canal des eaux usées de par les nombreux branchements sauvages des riverains. La station de relevage qui d’habitude est opérationnelle pendant la saison estivale pour collecter ces eaux usées et permettre ainsi des baignades sans danger, est à l’arrêt.  Ces eaux usées continuent donc de se déverser sur la plage et comme les autorités locales ont bloqué l’embouchure vers la mer, une grande nappe de ces eaux pestilentielles  s’est formée et ne cesse de s’accroître comme une tache d’huile au grand dam des baigneurs et des habitués du Front de mer qui sont incommodés par ces odeurs nauséabondes. Cet état de fait dure depuis des années sans qu’aucune prise en charge sérieuse de cette plage qui est bondé de baigneurs jour et nuit, soit engagée. Même le  boulevard Front de mer Béchikhi-Hocine qui longe cette plage sur environ 800 mètres, totalement aménagé, est squatté par des baraques de fortune vendant divers produits dans des conditions sanitaires lamentables et qui  de surcroît occupent totalement les trottoirs. Les autorités locales devront faire plus d’efforts pour donner une meilleure image de cette ville touristique qui a des traditions ancestrales de propreté et d’hospitalité.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article