Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nouara Algérie.com

ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT EN ALGERIE

"L’Economie Sociale et Solidaire en Algérie"

 

MEDESS 2013

 

 

"L’Economie Sociale et Solidaire représente sans conteste une véritable opportunité en faveur du développement économique et social en Algérie. Elle a longtemps peiné à trouver sa place en raison du rôle prépondérant de l’Etat dans l’économie et de la faible culture entrepreneuriale. Depuis les années 1990, le mouvement associatif algérien a connu un déploiement important à la faveur de l’ouverture à la liberté d’associations et de la parution de la loi de 1990. L’économie mutualiste, pour sa part, s’organise avec la création en 2010 du Comité National des Mutuelles. Le modèle coopératif peine à se développer car il hérite d’une mauvaise image. Néanmoins, quelques initiatives intéressantes démontrent que la coopérative constitue une véritable voie d’avenir, notamment dans le secteur agricole.

Lorsque l’on sillonne le pays, on rencontre des initiatives concrètes et de nouvelles organisations (notamment des associations) apparentées à l’économie sociale et communément regroupées sous l’appellation d’économie solidaire. Elles pourvoient aux besoins insatisfaits des personnes et des communautés locales et contrecarrent les effets de l’aggravation du chômage et de l’exclusion sociale. Leurs actions menées seules, en réseau et/ ou en partenariat avec les pouvoirs publics complètent celles du secteur public ou privé et créent de l’activité économique en favorisant par la même les liens sociaux. On peut citer l’exemple du RAADRIG (Réseau Algérien d’Associations de Développement Rural Intégrant le Genre) initié par l’Association Nationale Femmes et Développement Rural, qui accompagne la mise en œuvre de la politique de renouveau rural à travers un travail de proximité auprès des ménages ruraux." 

Avec l’aimable contribution de Madame Baya Zitoune.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article