Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nouara Algérie.com

ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT EN ALGERIE

"Pêche/Repos biologique Soixante chalutiers à l’arrêt" Par Le Jour d'Algérie.

 

 

 

 

 

 

 

Au moins 60 chalutiers de la wilaya de Mostaganem ont cessé momentanément leurs activités pour respecter la période de repos biologique des poissons, allant du 1er mai au 31 août, dans le but de protéger les ressources halieutiques, a indiqué jeudi le directeur de la pêche et des ressources halieutiques.

 

Lors d’un point de presse, Tewfik Rahmani a déclaré qu’au moins 60 de ces embarcations activent le long du littoral de Mostaganem, dont 42 auxquelles est interdite l’utilisation de filets de surface et trois autres les filets pélagiques à trois miles marins des côtes. Les textes de loi prévoient des sanctions allant de trois (3) mois à une année de prison et une amende oscillant entre 200 000 et un million de dinars pour ceux qui ne respectent pas la période de repos biologique des produits de pêche. Les gardes-côtes ont enregistré, l’an dernier, 23 infractions relatives à la pêche à l’intérieur des zones concernées par cet arrêt pour permettre le repos biologique des poissons.

Des amendes variant entre 500 000 et un million de dinars ont été infligées aux contrevenants, en plus de peines de trois à six mois d’emprisonnement avec sursis à l’encontre de patrons de pêche, a-t-on rappelé de même source. La direction de la pêche de Mostaganem a pris, en collaboration avec les gardes-côtes, une série de mesures dont l’intensification du contrôle dans les zones interdites concernées par le repos biologique et la constitution d’une commission locale regroupant des inspecteurs de la direction de la pêche, du commerce et de la chambre de wilaya de la pêche, outre les services de l’entreprise de gestion des ports de pêche.
 

Salem K.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article