Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nouara Algérie.com

ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT EN ALGERIE

"Des centaines de cas d'intoxications par ingestion d'insecticides en Algérie" par Abderrahmane Semmar (El Watan)

 
Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

 Des centaines de cas d'intoxications par ingestion d'insecticides en milieu  domestique sont enregistrés en Algérie

zoom | © D.R

En Algérie, contrairement à ce que l'on croit, il n'y pas uniquement que les intoxications alimentaires qui menacent la santé publique. Les intoxications par ingestion de pesticides font également des ravages à travers tout le pays. 

Preuve en est, rien qu'à Oran, les services des urgences médicales enregistrent  plus de 200 cas d'intoxications par an par ingestion d'insecticides en milieu  domestique, a révélé dimanche le professeur Baghdad Rezkallah, directeur du laboratoire de recherche  sur la santé et l'environnement de l'université d'Oran, en marge des  journées scientifiques sur le thème "Santé, travail et environnement" organisées dimanche  à Oran.  

Phénomène encore plus inquiétant, les pesticides sont souvent utilisés dans les cas de tentatives de suicide, soulignent des experts qui tirent à ce propos la sonnette d'alarme. Les spécialistes de la toxicologie réclament aujourd'hui la mise en place d'une campagne de sensibilisation nationale pour alerter l'opinion publique sur les dangers de l'utilisation maladroite des pesticides.   

Cette action de sensibilisation représente désormais une véritable urgence surtout lorsqu'on sait que les empoisonnements par insecticides ou pesticides occupent la deuxième  place en Algérie après les intoxications médicamenteuses. Des médecins déplorent, d'ailleurs, à ce sujet "l'absence d'un  système de contrôle et de sensibilisation, ce qui empêche la mise en place de  mécanismes efficaces pour faire face à de tels risques dans les milieux domestiques". 

Parlant d'un terrible "fléau  qui menace la santé publique", ces spécialistes n'ont pas manqué aussi de dénoncer la vente massive au marché parallèle des insecticides, ces produits toxiques qui sont censés être encadrés par "des mesures d'encadrement et de prévention contre  les risques d'usage de ces produits". 

Et en attendant un sursaut de nos autorités qui peinent encore à prendre des mesures sérieuses pour contrer ce fléau, les médecins font de leur mieux pour prendre en charge la majorité des cas d'intoxication qui concernent, soulignons-le, les enfants.

Malheureusement, ces derniers, à un  moment ou un autre, ont eu accès à ces matières dangeureuses pour la santé humaine, car laissées dans des endroits non sécurisés et à leur portée.  

           

Abderrahmane Semmar
le 29.11.10 | 10h13 2 réactions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article